LE LACHER PRISE PAR LES MINI SIESTES !

Les siestes ne sont pas réservées qu’aux vacances. En tant que coach neuro comportementaliste en nutrition, je recommande à mes clients de se déconnecter régulièrement. Des études récentes révèlent une diminution de notre temps de sommeil de presque 30′ depuis 20 ans, cela peut être significatif pour une fatigue ambiante.

Un lâcher prise pour affronter le reste de la journée, pour prendre de la hauteur par rapport aux évènements, un lâcher prise pour aussi perdre du poids ! C’est l’une des clés de la #methodemeer. Gain de vigilance et de performance, meilleures humeur et forme physique font de la sieste un antidote à bien des maux.

Les symptômes tels que la tête qui tombe, les paupières lourdes, les yeux qui brulent ou tout simplement des difficultés à suivre une conversation sont à considérer comme besoin vital de débrancher notre superbe machine, qu’est notre corps. Quand la fatigue liée au manque de sommeil vous donne l’impression que vous ne pouvez plus rien gérer, que vous êtes dépassé, que vous n’y arriverez plus, ritualiser la mini sieste peut être la solution simple, peu coûteuse et avantageuse.

Bien choisir une durée adaptée et un moment adéquat afin de ne pas pénaliser le moment d’endormissement du soir. Une mini sieste de 10′ avant 15h serait la plus bénéfice comparativement aux siestes de 20 ou 30′. Sur un canapé, un fauteuil, lumière tamisée ou diminuée, téléphone en sourdine et porte fermée, veillez à ne pas être dérangé pour mieux déconnecter.

Sur ce, je vais m’autoriser une mini sieste, fenêtre entrouverte…

Je vous en souhaite de nombreuses, et pas seulement cet été.

PRENEZ SOIN DE VOUS.

Cathy NAGAT VAN HEMELRYCK

Coach Neuro Comportementaliste en Nutrition.